Rafales de vent et de pléonasmes - La Langue de Molière : que de fautes d'orthographe !!!

Rafales de vent et de pléonasmes

9 février 2016

Une rafale de pléonasmes s’est abattue sur nos médias, une fois de plus,  avec ces RAFALES DE VENT.

Oui, mais vous allez me dire : on dit bien « rafale de mitraillette », alors pourquoi pas « rafale de vent » ?

Explication :

« Rafale » signifie au sens propre : augmentation soudaine et momentanée de la force d’un vent; coup de vent violent et de peu de durée. « Rafale de vent » est donc redondant si l’on veut signifier « vent violent ». : on dit « rafale » et puis c’est tout !

Au sens figuré, « rafale » signifie : suite de coups tirés à brefs intervalles par une série d’armes à feu, par une batterie d’artillerie ou par une arme automatique. Dans ce cas-là, on peut dire rafale de mitraillette… puisque on détourne « rafale » de son sens premier.

Idem, on ne dit pas « rivière d’eau » mais on peut dire « rivière de diamants », « dune de sable » mais on peut dire « dune de déchets », « averse de pluie » mais on peut dire « averse de baisers »…

(Source : http://www.cnrtl.fr/lexicographie/rafale)

C’est quand même étrange aussi que les responsables de la météo ne connaissent pas la définition de leur propre vocabulaire ! Même Wikipédia cède à vox populi :

rafale

rafalesdevent

rafale2 rafale1 rafale4 rafale

rafale7

Faites donc une recherche sur Google :

rafale2






Rédacteur du site : Thierry BRAYER, Écrivain, Coach en écriture


 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *