Le début n'a pas de suite - La Langue de Molière : que de fautes d'orthographe !!!

Le début n’a pas de suite

6 août 2015

DEBUTER

Débuter étant intransitif, on ne peut débuter quelque chose : choquant, étonnant, mais exact !

 






Rédacteur du site : Thierry BRAYER, Écrivain, Coach en écriture


 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *