L'accent encore mis de côté - La Langue de Molière

L’accent encore mis de côté

20 mai 2016

Puisque le E est accentué, alors pourquoi ne pas avoir accentué le O ?



Rédacteur du site : Thierry BRAYER, Écrivain, Coach en écriture


 
Un commentaire pour “L’accent encore mis de côté
  1. C’est pourtant simple : l’épave remorquée n’est plus cotée et la remorqueuse n’a pas la cote. Le rédacteur distrait aurait donc du écrire : « Interdit des deux décotés », ce qui a défaut d’avoir beaucoup de sens est orthographiquement correct…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *