Rendez-moi l'accent de mon pays ! - La Langue de Molière : que de fautes d'orthographe !!!

Rendez-moi l’accent de mon pays !

24 octobre 2012

Voilà un bel exemple sur l’utilité des accents sur les majuscules ! De nombreuses personnes Nombre de personnes (y compris les profs avec qui je travaille) me disent m’ont dit pourtant qu’ils n’ont pas ne pas avoir appris cette règle à l’école, et je réponds : peut-être que ce jour-là vous discutiez avec votre voisin une fois de trop…

Je répète que la règle stipule que les accents servant à mieux comprendre le sens des mots et donc des phrases, en majuscules comme en minuscules, ils sont O-BLI-GA-TOI-RES !

Qu’on se le dise, enfin surtout, qu’on se l’écrive !

>>> www.academie-francaise.fr






Rédacteur du site : Thierry BRAYER, Écrivain, Coach en écriture


 
2 commentaires pour “Rendez-moi l’accent de mon pays !
  1. Je suis ravie de me promener sur votre site. C’est très intéressant et je m’amuse en même temps.

    Je viens de lire « Nombre de personnes me disent pourtant qu’ils n’ont pas appris cette règle à l’école, et je réponds : peut-être que ce jour-là vous discutiez avec votre voisin une fois de trop… » et j’ai envie de réagir.

    J’étais une élève bavarde mais j’ai toujours bien retenu les leçons de grammaire et mes enseignantes successives m’ont dit que les majuscules n’étaient pas accentuées. J’ai donc bêtement fait ce qu’on m’a dit pendant des années. Par la suite, les machines à écrire et autres ordinateurs ne permettaient l’accentuation des majuscules, j’ai continué à oublier les accents dans ce cas-là.

    Grâce à vous j’ai donc appris quelque chose. Je suis allée quand même vérifier sur un site de l’Académie française et j’ai bien vu que vous avez raison. Il va me falloir relire et corriger ce que j’ai écrit sur mon blog (parfois un peu à la va-vite).

    Par ailleurs, permettez-moi une remarque, vous avez écrit : « Nombre de personnes me disent pourtant qu’ils n’ont pas appris cette règle », je pense que c’est elles et non ils qui convient (les personnes, féminin pluriel), non ?

    Il n’y a que ceux qui n’écrivent pas qui ne se trompent pas.

    Bon dimanche.

    • Merci de votre message ! Je et nous avons encore tant de choses à découvrir de cette langue de Molière et je n’ai pas encore la panacée (forcément universelle !) pour la faire aimer et respecter de tous, mais je tente !

      Quant à « Nombre de personnes me disent pourtant qu’ils n’ont pas appris cette règle », j’avoue être perdu ! Du coup, je l’ai réécrite ! Merci à vous, il faut s’entre-corriger !

      J’en profite pour dire qu’un écrivain, public ou pas, fait des fautes aussi…

      Moins que les autres, certes…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *