Cheffe, Inventrice et Ingénieure ? - La Langue de Molière

Cheffe, Inventrice et Ingénieure ?

30 mars 2015

Jusqu’où va-t-on aller avec cette absurde féminisation des noms que l’on croit à tort masculins à l’origine alors qu’ils sont de genre neutre et que celui-ci se confond avec le masculin ? Que cela est ridicule ! Cela ne sert en rien la cause des féministes mais plutôt celle des ignares !

CHEFFE

 



Rédacteur du site : Thierry BRAYER, Écrivain, Coach en écriture


 
7 commentaires pour “Cheffe, Inventrice et Ingénieure ?
  1. Cher Thierry,
    Etant l’auteure (hihi) de cette mini-chroniqué, je me permets de vous donner ici quelques précisions qui, je n’en doute pas, vous intéresseront grandement !
    La Rédac-Cheffe (hihi) technique de Causette, magazine dans lequel est parue cette brève, m’a autorisée à copier ici sa réponse :
    « Dans Le Robert, digne dictionnaire dont le rédacteur en chef est Alain Rey, dans sa version numérique, les trois occurrences féminines existent.
    Dans Le Larousse, version papier, inventrice et ingénieure existent. Quant à chef, il est féminisé en « la chef ».
    Enfin, dernier point, le genre neutre n’existe pas dans notre langue. »
    Cordialement,
    Chloé Marot

    • Certes, mais un dictionnaire n’est pas un code de la langue française (Voir ici) : il reflète simplement le parler usuel. Et chacun de nous va de sa responsabilité quand il modifie la langue, volontairement ou pas. J’ai donc le droit, tout comme vous pour son contraire, de trouver ridicule cette féminisation à outrance, même si les dictionnaires, qui cèdent à l’actualité, en font écho dans leurs pages. Ce qui me gêne le plus, en fait, est qu’on en fasse une priorité féministe, voire un combat, comme si les femmes étaient attaquées par cette règle donnée à tort par nos instits : « le masculin l’emporte sur le féminin ». Alors, pour corriger ceci, on triture la langue au lieu de faire comprendre le pourquoi du comment de cette règle qui disait à l’origine : le neutre l’emporte sur tout, mais le neutre, en français, c’est le masculin. Ce qui donna jadis : Madame LE directeur, madame LE maire, madame LE président… avant de devenir Madame LA directrice, madame LA maire, etc. C’est donc par fierté que vous vous nommez cheffe, ingénieure, écrivaine ? Sincèrement, je ne comprends pas votre bataille, que vous finirez par gagner, car la langue française ne sait pas bien se défendre.

      • Cher Thierry Brayer

        Sachez vous appuyer sur les directives de l’Académie française qui défend très bien notre langue contre ces hordes d’illettrés qui ne respectent même pas les consignes de cette honorable institution. Renvoyez donc toutes les Chloé Marot vers cette mise au point : http://www.academie-francaise.fr/actualites/la-feminisation-des-noms-de-metiers-fonctions-grades-ou-titres-mise-au-point-de-lacademie

        et surout demandez leur comment elles comptent apprendre le charabia qu’elles pratiquent à leurs enfants et exiger d’eux une saine écriture de notre langue.
        Enfin, ne vous laissez pas marcher sur les pieds par un argument bidon : le genre neutre existe en français qui utilise quand de besoin le masculin comme neutre. C’est ainsi.
        Et c’est aussi cela qui fait la réputation de notre langue dans le mon entier, reconnue comme particulièrement précise par tous les linguistes, y compris du genre féminin.
        Madame Marot mène en réalité un combat de politique au détriment de la langue.

  2. Si les femmes ne doivent pas, selon vous, s’attaquer à la langue française, pourquoi la langue devrait avoir à se défendre contre les femmes! les femmes ne l’attaquent pas!
    les femmes actrices de leur époque,comme toute partie active de la société contribuent à faire vivre. Elle façonnent leur époque et la langue française. Et si celle-ci change et évolue c’est qu’elle vit. Et donc, elle ne doit pas se défendre contre les femmes qui la changent mais bien les remercier de la faire vivre!

  3. Je n’ai jamais vu autant d’idiotie dans un seul article.
    Le. genre. neutre. n’existe. pas. dans. la. langue. française.
    Je ne sais pas combien de fois il faudra le répéter, mais la neutralité n’existe pas dans la langue française.
    « The », c’est neutre
    « Le », c’est masculin
    Je ne suis pas spécialement pour la féminisation des noms français, je suis pour l’égalité homme femme. Pour résoudre tous les problèmes, autant inventer un genre neutre, et hop ! plus de soucis !
    Parce que « Le masculin l’emporte sur le féminin », c’est un peu gros.
    Imaginez. Une Société où le contraire existe. « Le féminin l’emporte sur le masculin », on répète sans cesse aux jeunes enfants. Bertrand veut devenir aviatrice, certaines de ses petites camarades lui répondent que c’est un métier pour les femmes. Elles se font réprimander, mais Bertrand continuera a devoir se battre pour atteindre son rêve.
    Des années plus tard, Bertrand rencontre Gérard, une célèbre politicienne. Gérard lui avoue avoir marre d’être sans cesse appelé « Monsieur la présidente », il trouve que le neutre devrait dépasser le féminin. Car l’égalité n’est pas présente.
    Bertrand et Gerard commencent à agir mais leur chemin est semé d’embûches.<> <> <>
    Des plus grandes causes comme quoi ? Si Bertrand et Gérard ne possèdent même pas l’égalité femme-homme, ils ne peuvent pas agir.

    Comprenez vous, maintenant, tous les enjeux de la féminisation des noms ?

    • « Le masculin l’emporte sur le féminin » est ce que les instits disaient jadis, alors que les garçons pavanaient et les filles hurlaient. S’ils avaient dit « le masculin est neutre en cas de groupe masculin/féminin et aucun cas ne représente la force suprême de l’homme sur la femme », le charabia que vous semblez approuver n’aurait pas lieu d’être. D’autres langues comme l’anglais n’ont pas ce problème d’égalité. Nous, nous en avons un, et au lieu de le résoudre, nous l’aggravons avec une féminisation complexe et des phrases du style « les élu-e-s sont les représentant-e-s du peuple ».
      Et merci à vous, Thalia, d’avoir lu mes « idioties ».

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *