C'est la fête des faite ! - La Langue de Molière : que de fautes d'orthographe !!!

C’est la fête des faite !

19 octobre 2012

Hélène BONDUELLE sur I-TELE : « La victime s’est faite agresser » Non ! Une femme s’est FAITE belle pour son amoureux – et il la remercie – , mais pour son agresseur, elle s’est FAIT agresser, malheureusement  …

Donc, le participe passé « fait » immédiatement suivi d’un infinitif est toujours invariable !






Rédacteur du site : Thierry BRAYER, Écrivain, Coach en écriture


 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *